Polyclinique Santé Plus Granby - Une force d'équipe... Pour une vie active !

#

Programme Interneurone

Unique dans la région de Granby et environs.

Nous regroupons sous un même toît, une équipe de professionnels structurée et qualifiée dans l’évaluation et le traitement d’une clientèle ayant subi une commotion cérébrale ou un traumatisme craniocérébral léger (TCCL).

Nous offrons un programme de prise en charge rapide, personnalisé et complet avec pour objectif de prioriser une récupération efficace et sécuritaire.

Commotion cérébrale ou traumatisme craniocérébral léger (TCCL)

Traumatisme au cerveau provoqué par des forces biomécaniques d’accélération, de décélération et/ ou de rotation à la suite d’un coup direct ou indirect à la tête.

Le cerveau étant ainsi perturbé, des signes cli- niques apparaissent immédiatement et différents symptômes peuvent s’installer dans les minutes suivantes et lors des prochains jours. Les dom- mages à la structure du cerveau ne sont régulière- ment pas apparents. Ainsi, les tests d’imagerie sont généralement normaux.

À noter que même au moment de l’incident, l’ab- sence de signes ou de symptômes n’est pas tou- jours un indice fiable. Il arrive souvent de banaliser l’impact et les conséquences de la secousse à la tête. Les manifestations d’une commotion cérébrale peuvent apparaître jusqu’à 48 heures suivant le traumatisme.

85% des commotions simples présentent des symptômes qui persisteront moins de 30 jours – Kerr et al. 2016.

Chez l’adulte: Moins de 10-14 jours. Chez l’enfant: Moins de 4 semaines – McCrory et al. 2017

4 semaines ou moins selon d’autres auteurs – Zemek et al. 2016. Levin et Diaz 2015. Brolio et al. 2014, ONF 2014

Les cas simples sont donc définis comme étant des cas plutôt aiguës qui présentent peu ou pas de fac- teurs de risque de persistance de symptômes.

Il est donc recommandé de consulter une équipe in- terdisciplinaire pour une prise en charge. Ainsi, les procédures à respecter et les stratégies adéquates seront mises en place afin de bien accompagner le retour à vos activités habituelles.

Équipe constituée de :

  • Neuropsychologues
  • Physiothérapeutes
  • Ergothérapeute
  • Chiropraticienne
  • Kinésiologue
  • Médecin du sport

Nos professionnels basent leurs interventions sur les connaissances scientifiques et cliniques les plus à jour et reconnues sur le plan international.

Toutes décisions et stratégies liées à la gestion des commotions cérébrales et au retour à la pratique de votre activité sportive ou vos activités quotidiennes font appel aux professionnels de notre équipe interdisciplinaire afin qu’une prise en charge individualisée soit assurée.

On devrait soupçonner la présence d’une com- motion cérébrale chez quelqu’un ayant reçu un coup à la tête, au visage, à la nuque ou au corps et qui démontre n’importe lequel des signes et/ou symptômes suivants:

Voici des exemples de signes cliniques observés :

  • Brève perte de conscience;
  • Distraction;
  • Confusion, désorientation;
  • Diminution des aptitudes de jeu;
  • Émotivité accrue;
  • Irritabilité, impatience;
  • Nervosité ou anxiété;
  • Vomissements;
  • Baisse de l’appétit;
  • Vision embrouillée;
  • Manque d’équilibre.

Voici des exemples de symptômes rapportés :

  • Mal de tête;
  • Nausées;
  • Pression à la tête;
  • Douleur dans le cou;
  • Étourdissements, vertiges;
  • Fatigue, somnolence;
  • Problèmes de concentration; • Trouble de mémoire;
  • Irritabilité, impulsivité;
  • Anxiété.

*notez que cette liste n’est pas exhaustive. D’autres signes et symptômes pourraient être observés.

Quand consulter?

Dès que vous suspectez ou soupçonnez avoir subi une commotion cérébrale et que vous n’êtes pas familier avec la gestion des signes et symptômes.

Les symptômes devraient disparaître en moins de deux semaines, dans la majorité des cas. Ils peu- vent toutefois persister plus longtemps.

Qui consulter?

Il est donc souhaitable de consulter un professionnel membre du programme Interneurone le plus tôt possible pour un suivi personnalisé et un médecin pour établir un diagnostic précis.

Une prise en charge par une équipe interdisciplinaire qui offre des services d’évaluations et de traitements est certainement de mise à la suite d’un TCCL indépendamment de la sévérité des symptômes.

Quoi faire lorsqu’on soupçonne une commotion cérébrale ?

  1. Retrait du jeu immédiat (dans le cas d’un athlète);
  2. Consulter rapidement un médecin ou un professionnel de la santé du programme Interneurone;
  3. Ne prendre aucun risque de nouvelle blessure à la tête;
  4. Repos physique et cognitif (pas de lecture, ni jeux vidéo, télévision);
  5. Une diminution du volume de travail peut être nécessaire;
  6. Ne pas consommer d’alcool ni de drogues;
  7. Éviter les lumières et les sons excessifs;
  8. Ne pas conduire un véhicule durant les
  9. premières 48 heures;
  10. Adopter une bonne hygiène de vie globale.

Ce en quoi consiste une prise en charge par notre équipe :

  • Prise en charge rapide avec encadrement structuré;
  • Évaluation initiale, conseils/éducation;
  • Orienter le client vers le professionnel approprié selon les signes et symptômes;
  • Suivi efficace et stratégique jusqu’au retour au fonctionnement complet (école, travail, sport);
  • Ajustement du plan de traitement jusqu’à la résolution fonctionnelle des symptômes;
  • Communication avec les autres intervenants (enseignants, entraîneurs, médecins) au besoin.